« Le « dessin commercial » est mort, nous sommes à l’ère du design graphique »

Paul en appartement 2

Dans cet extrait de la bande dessinée Paul en appartement, le québécois Michel Rabagliati raconte les études en design graphique de son héros, en l’occurrence Paul. Ce dernier voit l’arrivée d’un nouvel enseignant qui va un peu tout chambouler. L’action se passe dans le Québec des années 80, et si l’on prend en compte le parcours de l’auteur, cela sent particulièrement le vécu.
Surtout, l’extrait laisse à penser les évolutions qui se sont passées dans l’enseignement du design à cette époque ; ici l’exemple est centré sur le design graphique mais c’est tout aussi parlant je le pense pour le reste du design. Le plus surprenant est que cette anecdote sonne tout a fait « française » si je puis dire, dans la mesure où on ressent  ce passage entre dessin et dessein, en l’occurrence ici du « dessin commercial » au « design graphique ». Curieusement, je n’avais jamais entendu ce terme de « dessin commercial » auparavant. En revanche, ce que j’ai remarqué ces dernières années est le passage du terme graphiste/graphisme à designer graphique/design graphique. Et ça, il y a presque 20 ans après les études de Paul en design graphique.

· · ·

Laisser un commentaire